Le poste à souder semi auto

Les postes à souder ont envahi notre quotidien. Et devant la diversité des modèles, et parce qu’il s’agit d’un investissement à long terme, il convient de connaître les définitions et les caractéristiques essentielles d’un poste a souder semi auto.

Définition d’un poste a souder semi auto

Poste a souder semi-autoLe poste à souder semi auto est l’un des membres de la famille des postes à souder à l’arc. Pour rappel, les postes à souder à l’arc transforment le courant électrique reçu. Un arc d’électricité est alors produit à partir d’un court-circuit et c’est cet arc qui, lorsqu’il rentre en contact avec le métal, permet d’opérer la soudure.

Le poste à souder semi-automatique est encore appelé poste à souder MIG/MAG selon certaines caractéristiques (voir plus bas).

Caractéristiques essentielles d’un poste a souder semi automatique

Qu’est-ce qui caractérise le poste à souder semi-automatique ? Plusieurs éléments le caractérisent et un passage en revue de ces différents éléments permettrait de mieux comprendre.

L’électrode : est présente sur la plupart des postes à souder à l’arc. Dans le cas du poste à souder semi auto, on a plutôt la présence d’un fil fusible. Ce fil « fusible » est souvent fourré mais peut également ne pas l’être. Pendant l’utilisation, le fil fourré se déroule au fur et à mesure et c’est sa fusion, sous haute température, qui permet la soudure des pièces en métal.

De plus, lorsque le fil est fourré, il n’y a pas d’émission de gaz qui vienne protéger la zone de fusion des pièces pendant la soudure. C’est lorsqu’il se déroule à haute vitesse autour de la bobine que l’arc est produit. Mais pendant la soudure, le fil fourré dégage parfois des relents et des gaz nocifs que l’utilisateur du poste à souder ne doit surtout pas inhaler ou respirer. Ce qui veut aussi dire que dans cette condition : souder dans un local fermé et restreint est purement proscrit.

Poste semi automatique

L’émission de gaz : est parfois présente dans le fonctionnement du poste à souder semi auto. Lorsque c’est le cas, on parlera également de soudure MIG ou MAG selon le type de gaz (inactif ou actif). Le rôle du gaz est de permettre à ce qu’il n’y ait pas de corrosion sur la zone où a lieu la soudure (corrosion due à des contacts avec l’air ambiant, l’émission de gaz vient donc protéger cette zone de soudure). Bien sûr, dans le cas de l’émission de gaz, le poste à souder semi auto a parmi ses composants une bouteille de gaz.

La productivité : Le poste à souder semi-automatique fait partie de l’élite des postes à souder en ce sens qu’une grande productivité est liée à son usage. Il peut souder la plupart des métaux les plus résistants (par exemple plusieurs épaisseurs d’acier ne lui posent pas de problème). Il est donc tout à fait adéquat pour les professionnels de la soudure.

La vitesse de soudage : est plus augmentée sur le poste à souder semi automatique. Ce qui limite le nombre d’essais et le nombre de faux pas lors de la soudure (lorsque vous savez l’utiliser).